Affichage

du 11/10/2015 au 11/10/2015

Le cerveau normal et pathologique

BIOLOGIE - MÉDECINE & SANTÉ - A PARTIR DE 11 ANS Le cerveau est notre ordinateur personnel : il coordonne l’ensemble des fonctions vitales de l’organisme, nos mouvements, et régit nos comportements. Trois exemples seront présentés illustrant comment le cerveau définit nos comportements : les problèmes d’addiction, les mouvements en miroir et le stress.

  

Informations

Date et horaires :
- Dimanche 11 octobre 2015 : A 13h, 14h et 15h

Lieu : Amphithéâtre 45A, Tour 45 - rdc, campus Jussieu

Type d'activité : conférence 

Âge conseillé : dès 11 ans

Avec : Institut de Biologie de Paris Seine (IBPS)

Accessibilité :
- PMR : oui

 -

A 13h

Comment les drogues affectent nos décisions ?

Par Philippe FAURE

Le tabac et l’alcool sont des causes majeures de décès et de maladie. La nicotine modifie l’activité cérébrale en activant des récepteurs spécifiques. Ces modifications créent la dépendance, et amènent un individu à poursuivre sa consommation malgré des effets négatifs évidents. Les individus font des choix à partir de l’expérience. On pense aujourd’hui que les drogues addictives altèrent les processus d'évaluation et de choix, menant l’individu à une perte de contrôle de sa consommation.

-

A 14h

Mouvements en miroir, lorsque la main droite mime la main gauche

Par Isabelle DUSART

Attraper son téléphone tout en buvant un verre : un geste quotidien qui demande aux mains d'effectuer des mouvements différents. Les individus ayant des pathologies des mouvements en miroir en sont incapables : lorsqu’une main effectue un mouvement, l’autre effectue involontairement le même geste. Que nous apprennent alors les modèles animaux ayant ces pathologies sur la formation du système moteur ?

-

A 15h

Stress, gènes et comportements

Par Francois TRONCHE

L’environnement et les expériences de vie modifient l’utilisation de l’information portée par le génome et changent ainsi la matière qui compose les corps. L’exposition d’un organisme à un environnement hostile induit la "réponse au stress" : une cascade hormonale qui modifie l'utilisation des gènes et orchestre ainsi les réponses physiologiques et comportementales nécessaires pour que l’organisme s’adapte.

 

Réservations


Public : sans réservation

 

Site des organisateurs

Institut de Biologie de Paris Seine (IBPS)
http://www.ibps.upmc.fr